L’histoire

Le bartender a plus ou moins toujours exister depuis de longues années. Auparavant nous étions les tenanciers d’un bar ou d’un salon. J’aurais souhaité que ce soit mon bar dans lequel est rentré Clint Eastwood avec son colt pour faire sortir son rival. J’aurais également aimé assister aux spectacles de jolies demoiselles sur scène.

Le premier Bartender

Notre père à tous serait Jerry Thomas, un American né à Sackets Harbar en 1830. C’est le créateur du Dry Martini. Ses premières créations, à la fin du 18e siècle, étaient des cocktails plutôt forts, et assez amers, réservés exclusivement aux hommes. Jerry Thomas publie ses premiers ouvrages vers 1862. C’est aussi l’inventeur du pourboire du Flair qui jouait aussi avec des timbales serties de diamants qu’il vidait de l’un à l’autre (trowing ).

Le barman durant les années

Le bartender s’est spécialisé lors de la prohibition vers 1920 avec l’interdiction de l’alcool (et oui cela a bien existé !) en Angleterre et aux États-Unis. La création des premiers cocktails avait pour objectif de dissimuler la consommation d’alcool illégale dans les bars.

Les bartenders se spécialisent dans l’imagination des mélanges simples pour masquer le mauvais goût de l’alcool qui étaient souvent mal fabriqués. Ils ne cherchaient pas vraiment à leur donner bon goût mais principalement à le distiller. Au fil des années les bartenders se développent et font usage de leurs palais et de leurs sensoriels afin de créer de nouvelles saveurs. Ils tentent de garder leur clientèle car c’était le moyen le plus efficace de faire un pourboire au comptoir. Jusqu’aux années 1970 les cocktails crées étaient principalement à base de gin, de whisky et de Rhum. La vodka était moins utilisée mais elle apparaissait dans les recettes vers 1980 (bloody Mary). Le gin qui était habituellement utilisé sera remplacé par la vodka.

2020

Aujourd’hui le métier du bar a bien évolué, grâce aux grands industriels qui ont fabriqué de nouveaux spiritueux. Cela nous permet également d’être toujours créatif et de se faire de plus en plus plaisir avec des créations de cocktails plus imaginatifs les uns que les autres.

La cliente a changé aussi. À l’époque le but de l’alcool n’était pas le même, il fallait s’enivrer pour passer pour un homme. Maintenant c’est plus créatif, les personnes qui poussent les portes d’un bar à cocktails aiment passer un bon moment on y vient même en famille. L’évolution des mocktails sur notre carte parle d’elle-même. Quelques années auparavant, un homme n’aurait jamais consommé un mocktail dans un bar. De nos jours, l’homme ne se fait plus juger c’est même tout à fait banal. 

Conclusion

En conclusion depuis la création des cocktails, il y eu une belle évolution, aussi bien en termes de boisson mais surtout en termes de technique, la cliente également changée.